Déconfinement: préparer votre chien à votre retour au travail

Après avoir été confinées à la maison pendant la crise de la COVID-19, de nombreuses familles ont décidé d’adopter un chiot. Avoir davantage de temps libre et un horaire plus flexible se prête bien à l’entraînement de base d’un nouveau chien. Par contre, maintenant que les consignes de confinement s’assouplissent et que les gens sont rappelés au travail, leur animal de compagnie se retrouvera bientôt seul à la maison pour la première fois. Voici quelques conseils pour faciliter la transition.

Comprendre l’anxiété de séparation chez les chiens

En tant qu’animal de meute, il est contre nature pour un chien de se retrouver seul. Chez votre compagnon, ce sentiment peut se manifester sous forme d’anxiété de séparation, un problème sérieux qui peut entraîner des comportements inappropriés comme la destruction d’objets, des plaintes et des jappements excessifs, faire ses besoins dans la maison ou creuser frénétiquement dans la cour arrière. Ces comportements peuvent indiquer que votre compagnon tolère mal la solitude.

Habituez votre chien à être seul

Pour faciliter la transition, habituez progressivement votre chien à passer du temps seul. Pour commencer, laissez-le en solo dans une pièce, sans lui permettre de vous suivre, puis revenez rapidement. Augmentez graduellement la durée de ces moments d’absence ; par exemple, à l’aide de séances de télétravail de 15 ou 30 minutes depuis votre bureau à domicile. Puis, absentez-vous complètement de la maison, de plus en plus longtemps et souvent, comme pour faire des courses pendant une heure ou deux.

Allez-y en douceur, pour que votre chien ne se sente pas abandonné et demeure confiant que vous reviendrez toujours à lui.

Enseigner la solitude à un chiot

Si votre chiot a toujours été en votre compagnie, mieux vaut y aller à petits pas. Prévoyez un espace restreint, comme une grande cage ou en installant une barrière pour bébé, et laissez l’animal seul avec un jouet à mâcher pendant quelques minutes. À votre retour, récompensez le chiot d’une gâterie. Répétez le tout, en augmentant graduellement votre temps d’absence.

Réduisez le nombre de promenades

Un peu d’air frais aide à remonter le moral, et il est possible que les promenades en compagnie de votre chien se soient multipliées pendant le confinement. Si vous ne croyez pas être en mesure de suivre le même rythme avec le retour au travail, mieux vaut en ajuster le nombre graduellement. Vous pourriez remplacer quelques balades en milieu de journées par du temps de jeu intérieur, plus court.

Faites appel aux suppléments comportementaux

Si vous êtes rappelés au travail dans un court délai, il est possible que le temps vous manque pour préparer votre chien à votre absence. Ou peut-être avez-vous déjà essayé les conseils ci-dessus, mais votre compagnon éprouve toujours des difficultés à se retrouver seul. Dans un cas comme dans l’autre, votre vétérinaire pourrait recommander un supplément comme Zylkene pour gérer l’anxiété de votre animal de compagnie. Ce supplément naturel contient de l’alpha-casozépine, un ingrédient dérivé d’une protéine du lait réputée pour ses effets calmants. En saupoudrant Zylkene sur la nourriture de l’animal une fois par jour, vous pourriez l’aider à se sentir plus détendu et faciliter son adaptation au changement de routine.